L’affaissement du secteur de la construction perdure

Le 19/10/2016

Dans un contexte très favorable pour les emprunteurs en ce qui concerne les crédits immobiliers, ce sont seulement 272 000 logements qui ont été mis en chantier cette année alors que l’objectif était fixé à 500 000 par an.

affaissement-contruction-reassurez-moi

L’affaissement du secteur de la construction est important : 400 000 habitations avaient été construites en 2011 contre seulement 272 000 cette année. Les mises en vente quant à elle baissent de 19,3% et les ventes de 8,9% selon les chiffres publiés ce jeudi 28 août par la FPI (Fédération des promoteurs immobiliers de France)

Manuel Valls déclare : « Il faut faire les réformes nécessaires pour le logement parce qu’il y a un vrai problème. » Souvenez-vous, en juin dernier, le gouvernement avait décider de relever les montants du prêt à taux zéro plus en zone rurale avec un rallongement des différés de remboursement, et le PTZ + avait été ouvert à l’ancien à réhabiliter. Ceci étant dit, c’est à présent au tour du locatif que le gouvernement devra concentrer ses efforts. C’est en ce sens qu’il souhaite réduire les impôts de 18 à22% pour une durée allongée de neuf à douze ans et qu’il souhaite également accorder aux emprunteurs la location de leurs biens à leurs enfants ou parents. « La possibilité de louer à un proche tout en préparant sa retraite, c’est rassurantAvec la possibilité d’échapper à l’encadrement des loyers en zone tendue, c’est-à-dire dans les zones où la valeur d’un bien a le plus de chances de s’apprécier, cela peut créer un levier puissant. » déclare Michel Mouillart, professeur d’économie.

La baisse du coût du foncier est également en projet par le gouvernement. Le but étant d’ajouter un abattement exceptionnel pour les cessions intervenant durant les trois à cinq premières années de détention des plus-values. L’abattement serait de l’ordre de 50% pour les propriétaires cédant leurs terrains. Cela permettrait d’atteindre les objectifs fixés concernant la construction.

Laisser un commentaire