L’actualité de l’assurance résumée : semaine du 5 au 9 avril 2021

Publié le 09 avril 2021 par Antoine Fruchard 
actualite assurance

Retrouvez chaque vendredi notre résumé de l’actualité du monde de l’assurance. Ce qu’il s’est passé, ce que vous avez raté… notre rappel hebdomadaire se charge de vous en informer !

Coupe du monde de Rugby 2023 : les billets assurés

Bien qu’elle ait lieu dans 2 ans encore, l’incertitude est de mise quant à la tenue de la coupe du monde de rugby en 2023, Covid-19 oblige… C’est dans ce contexte que le courtier spécialisé dans l’assurance spectacle, Phenomen, a annoncé avoir lancé un produit d’assurance annulation des billets spécialement pour l’événement. Et, pour couvrir le risque, Phenomen s’appuiera sur la jeune compagnie d’assurance Seyna, dont “la culture informatique extrêmement pointue permettra efficacité et rapidité” s’est exprimé Gerald Beyrand, directeur général de Phenomen. Plus de 2 millions de billets sont d’ores et déjà disponibles à la vente depuis le 6 avril.

Baisse des frais de santé enregistrée en 2020

Le courtier en assurances Verspieren a présenté les résultats de son étude annuelle sur les dépenses de santé des français. Celle-ci s’appuie sur plus de 12 millions de données collectées auprès de ses assurés. Résultat : pour la première fois depuis plusieurs années, les dépenses de santé moyennes par français ont connu une forte baisse, atteignant 839,70 € en 2020, soit une diminution de 262,44 € en 1 an. Un ralentissement de la consommation médicale attribué en grande partie à la crise sanitaire, les citoyens de l’Hexagone préférant reporter leurs consultations médicales plutôt que d’encombrer les cabinets et hôpitaux. Stratégie qui, rappelons-le, n’est pas recommandée. 

Lire le rapport complet du courtier Verspieren. 

Égalité Hommes – Femmes : Verspieren, mauvais élève

Pour la 3e année consécutive, l’index de l’égalité hommes-femmes du courtier en assurances Verspieren affiche un score inférieur à la moyenne requise de 75/100. Sandrine Picot, directrice des ressources humaines du courtier, s’est exprimée à ce sujet auprès de l’Argus de l’assurance. D’après elle, ce mauvais score est le résultat d’un “faible turnover au sein de l’entreprise et d’une expertise qui provient de salariés – souvent des hommes – présents de longue date”. Une situation à laquelle le courtier, qui n’a pas encore été sujet à la sanction pécuniaire légalement prévue, essaye de remédier progressivement.

L’Assurance maladie au chevet des étudiants

Face à la dégradation de la santé morale des jeunes, l’Assurance maladie s’est exprimée pour réaffirmer son soutien financier à plusieurs associations d’aide aux étudiants. Parmi celles-ci, l’association Soins aux professionnels de la santé (SPS) et l’association Nightline : 2 plateformes téléphoniques d’écoute, d’information et de conseil. En parallèle, la Sécurité sociale continue de participer à plusieurs dispositifs d’aides comme, entre autres, la cantine solidaire du Crous, et rappelle l’existence d’aides financières comme le “chèque psy étudiant”, mis en place par le gouvernement.

En savoir plus : L’assurance maladie renforce ses services d’écoute à destination des étudiants

Seniors vulnérables : efforts attendus côtés assureurs

Après 2 ans d’enquête et d’échanges, l’Autorité des marchés financiers et l’ACPR appellent banques et assureurs à davantage d’efforts pour accompagner leurs clients âgés et vulnérables dans la bonne gestion de leurs supports financiers. Dans leur rapport, les 2 autorités de contrôle soulignent 3 axes d’amélioration : la nomination d’un référent Vulnérabilité au sein de l’établissement, l’organisation de formations pour sensibiliser les conseillers à la vulnérabilité de certains de leurs clients et enfin, le renforcement des contrôles en interne. L’ACPR et l’AMF attendent des actions concrètes de la part des acteurs de la finance d’ici à 2022. 

En savoir plus : Personnes âgées vulnérables : l’ACPR et l’AMF appellent les professionnels de la santé à plus de vigilance.

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.