L’actualité de l’assurance résumée : semaine du 12 au 16 avril 2021

Publié le 16 avril 2021 par Antoine Fruchard 
actualite assurance

Retrouvez chaque vendredi notre résumé de l’actualité du monde de l’assurance. Ce qu’il s’est passé, ce que vous avez raté… notre rappel hebdomadaire se charge de vous en informer !

Les vignobles français démunis face au gel

gel vignobles francais

Traversées par un fort épisode de gel la semaine dernière, les terres agricoles françaises ont souffert de lourdes pertes. Et les vignobles ne font pas exception, avec jusqu’à 80 % de pertes dans certaines régions. Problème, les terres vinicoles ne sont pas incluses dans le régime des calamités agricoles mis en place par le gouvernement ce lundi 12 avril. Or, seuls 32 % des vignobles de l’Hexagone sont assurés à titre privé selon la FFA, les viticulteurs français se retrouvent donc sans espoir d’indemnisation. De quoi relancer le débat sur une réforme de l’assurance agricole…

Respect du protocole sanitaire : la Macif remporte la bataille

Pointée du doigt pour ne pas avoir respecté le protocole sanitaire en milieu professionnel, la Macif a été assignée en justice par l’Inspection du travail. Lui était notamment reproché la non mise en télétravail de son personnel et la réception de clients en agence hors rendez-vous. Toutefois, ce mardi 13 avril, le tribunal de Chalon-sur-Saône a rendu son verdict et rejeté les accusations à l’encontre du mutualiste, reconnaissant les bonnes pratiques de la Macif dans son organisation de travail.

100 % Santé : objectifs loin d’être atteints en optique

100 sante opticien

Mardi dernier, la réunion du Comité de suivi de la réforme 100 % Santé soulignait le manque de résultats du dispositif en optique par rapport au dentaire et à l’auditif. Le recours au reste à charge zéro en optique est en effet inférieur à 10 %, chiffre bien en-deçà de l’objectif des 17,6 % annoncé par le Rassemblement des opticiens de France (ROF). Olivier Véran, présent lors du Comité de suivi, a fait planer la menace de sanctions, mais celles-ci ne tomberont pas avant que la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes(DGCCRF) ne clôture l’enquête qu’elle mène actuellement auprès des opticiens français.

À lire aussi : Reste à charge zéro : résultats positifs en dentaire, poussifs en optique.

10 séances de psy gratuites pour les jeunes déprimés

À l’occasion d’un déplacement dans un service de pédopsychiatrie mercredi dernier, Emmanuel Macron a annoncé la mise en place d’un “forfait psy” pour les enfants et adolescents déprimés par les effets de la pandémie. Ce forfait inclut la prise en charge totale de 10 séances chez le psychologue pour les jeunes âgés de 3 à 17 ans (sur prescription d’un médecin). Le Chef de l’État a également rappelé la tenue d’Assises de la psychiatrie à l’été 2022.

En savoir plus : Covid-19 : Emmanuel Macron annonce 10 séances gratuites chez le psy pour les enfants et adolescents.

Vers une assurance auto moins chère ?

Une proposition de loi déposée cette semaine par le député LaREM Damien Pichereau entend libéraliser le marché des pièces détachées d’ici 2022. Actuellement, ce sont les concessionnaires français qui en ont le monopole et qui dictent les prix. Résultat, les tarifs des pièces de rechange flambent : + 6 % en 2019 et + 4,4 % en 2020, selon l’association Sécurité et Réparation Automobile. Cette loi, si elle venait à passer, devrait donc ouvrir le marché à la concurrence et avoir pour effet de faire baisser les primes d’assurance auto

En savoir plus : Libéralisation du marché des pièces détachées : vers une assurance auto moins chère ?

Il est nécessaire de remplir ce champs.
Votre nom est requis.