Comparateur d’assurance moto

Vous pouvez joindre un expert en assurance moto au 01 87 66 60 52​

Le fait de comparer son assurance moto avant de souscrire à un contrat est particulièrement bénéfique puisque cela permet de choisir la couverture la plus adaptée à son profil, le tout au meilleur prix.

Courtier d’assurance en ligne, Réassurez-moi met à votre disposition son propre comparateur d’assurance moto, destiné à vous aider dans vos recherches. Cet outil très simple d’utilisation, rapide et totalement gratuit vous permet de connaître précisément les pratiques tarifaires des différents assureurs sur le marché, en toute transparence.

Il vous suffit d’entrer quelques informations concernant votre profil (date d’obtention du permis, âge…), les caractéristiques de votre moto (modèle, cylindrée…) et votre lieu de résidence (chaque commune présente des statistiques différentes en matière de vol de moto par exemple). En quelques secondes, vous aurez accès aux meilleurs devis. Vous pourrez les télécharger ou adhérer directement en ligne.

Sachez que nous n’enregistrons pas vos données personnelles, elles nous sont nécessaires uniquement dans le but de pouvoir vous proposer des devis dont les tarifs sont adaptés à votre situation réelle. Enfin, notez que ce service est entièrement gratuit pour les utilisateurs.

Qu'est ce que l'assurance moto ?

Les motards doivent souscrire à une assurance spécifique pour couvrir les sinistres qui pourraient découler de la conduite de leur véhicule sur la voie publique. La souscription à une assurance moto suppose donc un coût non négligeable qu’il est nécessaire de prendre en considération dans le budget d’un particulier.

Selon les besoins du motard et ses envies, son profil ou son budget, il est possible de sélectionner une couverture adéquate, grâce aux diverses formules comprenant plusieurs garanties différentes et personnalisables par l’ajout d’extensions de garanties.

Un grand nombre de deux-roues existe et a la possibilité de circuler sur la voie publique. Il est ainsi possible de dresser la liste non-exhaustive suivante :

  • Scooter 50 centimètres cubes ou 125 centimètres cubes, maxi scooter, scooter 3 ou 4 roues, scooter avec toit
  • Cyclomoteur, mobylette, solex, deux-roues électriques, spyder (moto 3 roues avec 2 roues à l’avant), side-car, ATC (All Terrain Cycle ou Cycle Tout Terrain à 3 roues), quad, mini moto, motocross, moto trial, moto enduro, superbike
  • Moto 50 centimètres cubes (cc), 125 cc, 250 cc…
  • Moto routière, moto grand tourisme, moto sportive, moto custom, moto de collection, moto ancienne, roadster

L'assurance moto est-elle obligatoire ?

En France, la souscription à une assurance moto est obligatoire pour tous les propriétaires d’un véhicule terrestre à moteur. Les motos, deux-roues, trois-roues ou autres quads sont alors tout autant concernés que les voitures, par le minimum légal de l’assurance au tiers et de la garantie Responsabilité Civile. Cette protection spécifique permet d’indemniser les victimes d’accidents de la route pour l’intégralité des dommages corporels et matériels subis, dans le cas où un autre usager serait responsable si l’auteur n’a pas été identifié ou s’il n’était pas assuré.

Cette obligation légale concerne tous les véhicules, même ceux à l’arrêt et ne roulant plus depuis longtemps. Il s’avère qu’ils peuvent causer un sinistre à cause d’un mauvais stationnement, ou en étant le point de départ d’un incendie qui se propagerait à des tiers ou à leurs biens matériels par exemple.

Pourquoi comparer son assurance moto ?

L’intérêt principal de la comparaison des offres d’assurance moto réside dans la possibilité de connaître précisément les pratiques tarifaires des diverses compagnies d’assurance. Toutes les sociétés ne proposent effectivement pas exactement les mêmes formules et certainement pas au même prix.

De manière générale, un motard peut souhaiter comparer les assurances moto pour deux objectifs distincts :

  • Réaliser des économies, en choisissant la formule la moins chère par rapport aux garanties dont il a besoin.
  • Bénéficier d’une meilleure couverture en sélectionnant la formule la plus performante, pour un coût globalement similaire.

L’achat d’un premier deux-roues implique donc la comparaison impérative de l’assurance moto pour pouvoir adhérer à des garanties adéquates et performantes, tout en prenant en compte le coût, qui ne doit cependant pas constituer l’unique critère de décision. Chaque pilote peut comparer les offres disponibles sur le marché avant d’adhérer à un contrat, dans le but de connaître l’étendue des garanties et leur prix. Les assureurs proposent des protections générales ou spécifiques à destination des conducteurs de motos et il est avantageux de prendre connaissance des couvertures disponibles en fonction de son profil.

Avec un contrat d’assurance moto en cours, comparer reste important pour savoir s’il n’est pas possible d’être mieux couvert et / ou de payer une prime moins onéreuse.
Comparer son assurance moto est en outre une solution efficace dans l’optique d’une renégociation de votre contrat, dans la mesure où cela peut vous permettre de présenter à votre société d’assurance actuelle des offres plus compétitives pour le pousser à consentir à des efforts financiers. En faisant ainsi jouer la concurrence, il est possible que votre interlocuteur, désireux de ne pas perdre un client, prenne des dispositions pour réduire le montant de votre prime (qui reste entièrement négociable).

Les avantages des courtiers en assurance moto

Le moyen qui reste à priori le plus évident pour comparer les offres d’assurance moto est la recherche personnelle des assureurs les plus compétitifs. Pourtant, ces démarches supposent la demande de multiples devis d’assurance, une procédure longue et fastidieuse, qui vous laisse par ailleurs seul pour les comparer entre eux et déterminer la meilleure couverture, une étude pas toujours facile pour les non-initiés.

Il peut alors être intéressant de faire appel aux services des courtiers en assurance, dont l’activité principale consiste à accompagner les assurés, en leur proposant les meilleurs contrats. Ils prennent en considération vos besoins, vos envies et votre profil, tout comme les caractéristiques de votre véhicule et votre budget pour déterminer l’assurance moto la plus adéquate pour vous.
Les courtiers en assurance sont des prestataires indépendants de services, qui veillent au respect de vos droits par les compagnies d’assurance et s’occupent des démarches administratives par exemple. De part leurs tarifs préférentiels négociés en amont avec les assureurs, ils représentent la solution préférentielle pour souscrire au contrat d’assurance moto le plus intéressant et le plus performant.

Qui choisir pour souscrire à une assurance moto ?

Il est possible de se tourner vers plusieurs interlocuteurs dans l’optique de souscrire à une assurance moto. Tous ces prestataires sont des professionnels du monde de l’assurance, qui ne représente pas nécessairement leur activité d’origine mais bénéficiant d’une diversification parfois intéressante.
Chacun présente certains avantages et inconvénients, déterminants en fonction des besoins de l’assuré et de sa capacité financière.

La souscription à une assurance moto peut alors se faire par le biais des :

  • Compagnies d’assurance moto, solution qui implique la proposition systématique d’offres commerciales pas nécessairement adaptées aux motards, et suppose des échanges de courriers et des déplacements pour adhérer au contrat dans les bureaux de l’assureur.
  • Établissements bancaires, qui peuvent parfois proposer des solutions d’assurance pour un véhicule. Ces possibilités sont très souvent liées à la possession d’une carte bancaire ou de l’ouverture d’un compte dans la banque en question, des dispositions qui peuvent être contraignantes.
  • Courtiers en assurance moto, qui offrent les avantages d’être rapides, de proposer des tarifs négociés, et de représenter l’assuré face à l’assureur, en l’accompagnant avant même l’adhésion à un contrat. Certains, souvent les courtiers en ligne, mettent à disposition des comparateurs d’assurances moto et proposent leurs services gratuitement et se rémunèrent en fonction des souscriptions par les assureurs, quand d’autres demandent une participation par le biais d’honoraires.

À noter

Réassurez-moi, courtier d'assurance moto en ligne, met à votre disposition son propre comparateur, entièrement gratuit, simple d'utilisation et anonyme. Un seul formulaire à remplir, et vous avez accès aux meilleurs contrats moto du marché.

L'assurance moto en ligne

L’ensemble des conducteurs de moto ou de deux roues sont dans l’obligation de s’assurer. Souscrire son assurance moto en ligne, via un comparateur d’assurance moto ou directement sur le site de l’assureur choisi, présente de nombreux avantages :

  • Pouvoir adhérer à n’importe quelle heure du jour et de la nuit. En effet, les agences traditionnelles sont ouvertes à des horaires de bureau.
  • Ne pas avoir besoin de se déplacer dans les locaux de l’assureur ni de photocopier ou d’envoyer des documents par courrier.
  • Comparer en ligne et prendre le temps de choisir la meilleure couverture avant de souscrire : vous aurez accès aux tarifs et aux offres de l’ensemble des assureurs, au lieu de n’avoir accès qu’à ceux des agences physiques que vous auriez contactées.
  • Avoir accès à plus d’offres spécialisées pour les différents types de motards : assurance moto jeunes conducteurs, conducteurs résiliés, conducteurs malussés, moto pilotée par un couple… Les assureurs classiques sont moins friands d’assurer sans surprime (c’est à dire une cotisation d’assurance bien plus onéreuse) ces pilotes « à risques ». 

Comment obtenir un devis d'assurance moto ?

Vous pouvez obtenir un devis auprès d’un assureur moto classique, c’est à dire en agence traditionnelle, ou auprès d’une banque, qui vous demandera certainement de domicilier vos comptes bancaires ou de contracter un produit financier ou d’assurance en complément. Cependant, la meilleure solution consiste à obtenir vos devis d’assurance moto en ligne, en vous servant des comparateurs présents sur Internet.
Pour obtenir vos devis (nous vous conseillons de comparer ceux de plusieurs concurrents, ce qu’il est très simple et gratuit de faire en vous servant d’un comparateur d’assurance moto),vous aurez besoin de renseigner ces informations :

S’il s’agit d’un début de permis moto :

  • La date de votre permis de conduire moto (indiquée sur le permis de conduire)
  • La cylindrée de la moto, par exemple 50 centimètres cubes , 125 cc, 750 cc … (indiquée sur votre carte grise)
  • Le modèle de la moto, par exemple moto sportive, moto grand tourisme, moto de collection… (indiqué sur votre carte grise)

Si vous avez déjà été assuré et que vous souhaitez changer d’assurance moto :

  • L’ensemble des pièces citées ci dessus 
  • La date d’échéance de votre contrat moto actuel (indiqué sur votre contrat d’assurance moto en cours)
  • La valeur de votre bonus/malus moto actuel (indiquée sur le dernier relevé d’information de votre assurance)
  • Si c’est le cas, la date du / des sinistres de moins de 3 ans et date  des résultats du / des contrôles d’alcoolémie de moins de 5 ans (indiquée sur votre dernier relevé d’information de votre assurance et indiqué sur le procès verbal établi lors du contrôle d’alcoolémie)

Si la moto n’est pas neuve, donc qu’elle est déjà en circulation :

  • La date de mise en circulation de votre véhicule (indiquée sur votre carte grise)

Le prix de l'assurance moto

Le tarif de l’assurance moto est calculé en fonction de trois éléments principaux :

CritèreExplications
Profil de l'assuréToutes le informations relatives au conducteur sont étudiées, comme son âge, la date d'obtention du permis de conduire ou la survenue antérieure de sinistres.
Caractéristiques du véhiculeLe véhicule est aussi concerné, notamment sa valeur, son ancienneté et sa date de première mise en circulation, son kilométrage, sa puissance ou le nombre de places, comme l'utilisation qui en est faite (quotidienne pour aller au travail ou moins fréquente).
Situation géographiqueLe lieu de résidence est également considéré, avec la ville d'habitation et la fréquence de survenue de sinistres comme les vols de véhicules, le type de stationnement utilisé (parking privé ou public, fermé ou ouvert).

L’assuré doit aussi comprendre le fonctionnement de certaines modalités attenantes à la prime, qu’il est possible de négocier dans une certaine mesure pour faire varier le montant des cotisations. Le tableau suivant explique leur fonctionnement :

Type de modalitéExplicationsFonctionnement
FranchisePart restant à la charge de l'assuré en cas de sinistrePlus la franchise augmente, plus l'assureur sera enclin à baisser le montant de la prime, et inversement
Plafond d'indemnisationSomme maximale remboursée par l'assureur en cas de sinistrePlus son niveau est élevé, plus celui de la prime augmemente
Délai de carencePériode s'écoulant entre la signature du contrat et le début du fonctionnement effectif des garanties prévuesPlus vous acceptez de l'allonger, moins votre prime sera onéreuse
Exclusions de garantiesProtections auxquelles un assuré ne peut à priori pas prétendre. Il est cependant parfois possible d'y accéder, selon les contratsPlus vous souscrivez à des extensions de garanties, mieux vous serez couvert mais plus votre prime sera élevée

Quelle assurance moto en fonction du profil du pilote ?

En parallèle des caractéristiques du deux-roues ou du lieu de résidence, le conducteur doit prendre en compte son propre profil. Son historique en matière de sinistres sera scrupuleusement étudié par la compagnie d’assurance, désireuse de connaître l’existence ou non de sinistres responsables par le passé. Cette information est disponible via le relevé d’informations fourni par l’assureur précédent.

Nous rappelons que toute fausse déclaration dans le contrat entraîne sa nullité, voire des pénalités financières ou des poursuites judiciaires en cas d’indemnisation trop conséquente qui aurait été versée…

Le passif du motard renseigne sur son comportement global au guidon et la possibilité statistique qu’il se rende responsable d’un sinistre par la suite. C’est notamment le cas pour les :

  • Conducteurs malussés, qui se sont rendus responsables d’un trop grand nombre de sinistres. Ces conducteurs sont exposés à une surprime du fait de leur statut donc de leur conduite trop dangereuse. La majoration appliquée par l’assureur est un moyen de compenser financièrement le risque aggravé et de limiter le danger de perdre de l’argent avec un client.
  • Jeunes conducteurs ne disposant pas d’une expérience suffisante de conduite : ce statut implique l’application d’une surprime par la compagnie d’assurance, afin de compenser le manque d’expérience de conduite. Cette disposition est prévue dans le but de contrebalancer l’aggravation du risque et la survenue plus fréquente de sinistres causés par des conducteur novices, ce qui est d’autant plus vrai en moto en raison de leur circulation entre les voitures, un comportement considéré comme dangereux.
  • Conducteurs résiliés. Ces derniers ont pu voir leur contrat annulé à cause d’une augmentation du risque trop importante, de la survenue de trop nombreux sinistres, d’une fausse déclaration, d’un défaut de paiement ou d’un retrait de permis de conduire par exemple. Ils sont également inscrits sur le registre des résiliés de l’AGIRA (Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance), fichier consultable par tous les futurs assureurs qui peuvent refuser de couvrir le conducteur en raison d’un profil « à risques ». 
  • Il sera alors d’autant plus important de comparer les offres avant de souscrire à un quelconque contrat, l’accès à certaines garanties pouvant être limité pour les profils sanctionnés de la sorte.

Choisir son assurance moto en fonction du type du deux-roues

Les caractéristiques du véhicule utilisé influent significativement sur le montant de la prime d’assurance moto. De fait, il est très important de déterminer avec précision ses besoins en tant que conducteur, en prenant en compte la potentialité de survenue d’un sinistre en fonction, par exemple, de son style de conduite ou de l’âge de la moto. 

L’âge du deux-roues influe de manière considérable sur sa valeur aux yeux des assureurs et plus un véhicule coûte cher, plus la prime sera élevée, pour compenser l’éventuelle survenue d’un sinistre supposant des réparations onéreuses. Il convient donc de déterminer ses besoins en la matière en se servant de la date de première mise en circulation, du carburant, du kilométrage, de la possibilité ou non de prendre un passager à l’arrière.

  • Pour une moto neuve, il est préférable de choisir une assurance performante, prenant en compte un grand nombre de sinistre en assurance moto, car le coût des réparations serait élevé et difficile à supporter par l’assuré seul. 
  • Une moto ancienne peut bénéficier d’une assurance moins coûteuse, l’obsolescence du véhicule permettant de trouver des pièces ou de la faire réparer pour moins cher. Cependant, une moto très récente et facturant seulement quelques centaines de kilomètres au compteur présente moins de risques de tomber en panne ou d’usure des pièces détachées qu’un deux-roues datant d’il y a 15 ans.

L’utilisation qui est faite de la moto : plus celle-ci est utilisée fréquemment, plus le risque de sinistre augmente proportionnellement. Il peut être utile d’adapter son assurance moto au nombre de kilomètres parcourus par an via l’assurance moto au kilomètre (dérivée de la formule anglophone « pay as you drive » , littéralement « payez comme vous conduisez ») afin de ne payer que pour la distance roulée réelle.

La puissance fiscale et moteur du véhicule a aussi des répercutions sur la prime d’assurance moto, dans la mesure où plus une moto est puissante (et le nombre de centimètres cubes élevé), plus le conducteur peut facilement en perdre le contrôle et se rendre responsable d’un accident de la circulation. 

À noter
De manière générale, tous les critères précédemment évoqués permettent à l’assureur d’évaluer précisément le risque, une information dont doit se servir le conducteur d’une moto pour déterminer le type d’assurance à choisir pour être couvert au meilleur prix, sans délaisser la performance de la couverture.

Quelle assurance moto en fonction de la situation géographique ?

En cas de changement de situation, le coût de son assurance moto peut aussi être modifié, par exemple en cas de déménagement. Il s’avère que la ville de résidence constitue un facteur d’appréciation du risque pour l’assureur, dans la mesure où chaque commune présente des statistiques différentes en matière de vol de moto.

  • De fait, déménager dans une municipalité dans laquelle les cambriolages sont moins fréquents donne l’avantage de renégocier sa couverture pour payer moins cher sa garantie contre le vol.  
    Sachez que vous pouvez résilier hors échéance pour changer d' assurance dans le cadre d'un déménagement !

Le type de stationnement utilisé joue également un rôle important, puisqu’un garage privé et fermé pendant la nuit réduit considérablement le risque de vol par rapport à un parking public ouvert et sans surveillance.

  • Il sera alors utile de comparer les offres pour prétendre souscrire à une garantie vol, cambriolage et vandalisme moins chère et efficace.

Quelles garanties choisir pour son assurance moto ?

L’indemnisation des victimes d’accidents de la circulation doit beaucoup à la loi Badinter du 5 juillet 1985 (du nom du Ministre de la Justice d’alors, Robert Badinter), qui a permis l’amélioration considérable des procédures en matière d’efficacité et de rapidité. Tout conducteur sinistré peut désormais prétendre au versement d’indemnités pour couvrir intégralement le préjudice subi et la prise en charge financière des frais découlant d’un accident.

La garantie Responsabilité Civile est obligatoire pour toute conduite d’un véhicule terrestre à moteur. Les assureurs proposent pourtant d’autres formules d’assurance moto plus couvrantes, afin de répondre à des besoins de plus en plus spécifiques. Ainsi, des garanties dédiées sont apparues et permettent de couvrir un plus grand nombre de sinistres. 

Le tableau suivant reprend les principales garanties de l’assurance moto :

Type de garantieExplications
Assurance au tiersElle représente le niveau de protection légal minimum, même pour un véhicule ne roulant plus, par la présence de la garantie Responsabilité Civile, permettant d'indemniser un tiers pour des dommages corporels ou matériels.
Assurance intermédiaireAussi appelée assurance au tiers +, cette couverture prend en compte la garantie Responsabilité Civile ainsi que, selon les contrats, les garanties couvrant le vol et les incendies. Elle reste très personnalisable par l'ajout de garanties complémentaires.
Assurance tous risquesIl s'agit de l'assurance la plus complète, qui prend en compte les garanties Responsabilité Civile, et souvent les garanties contre le vol, le vandalisme, les incendies, mais également la garantie personnelle du conducteur, qui permet d'indemniser ce dernier en plus des tierces personnes pour un sinistre dont il serait responsable.
Garanties complémentairesPlusieurs garanties complémentaires sont disponibles pour personnaliser au maximum le contrat, dans la mesure où elles ne seraient pas disponibles via les niveaux d'assurance auto précédents. Il est notamment possible de citer :
- la garantie personnelle du conducteur
- la garantie bris de glace
- la garantie dépannage ou assistance 0 Km
- la garantie protection juridique
- la garantie contre les catastrophes naturelles
- la garantie tierce collision
- la garantie dommage tous accidents
- la garantie intempéries
...

Des garanties spécifiques sont également disponibles, uniquement pour les motards et leurs véhicules. Parmi celles-ci, citons :

  • La garantie personnelle du pilote, équivalent de la garantie personnelle du conducteur.
  • La garantie casque, pour indemniser la casse du dispositif de protection après une chute ou un choc.
  • La garantie équipements, qui couvre les vêtements conçus spécifiquement pour les deux-roues, avec des renforcements pour éviter les blessures en cas de chute sur la chaussée.

Résilier ou changer son l’assurance moto

Les contrats d’assurance moto sont « à tacite reconduction ». Autrement dit, ils sont renouvelés automatiquement au bout d’une année. Mais l’assureur est obligé de vous envoyer un avis d’échéance, vous avertissant de cette reconduction.
Ainsi, il est à noter que, grâce à la loi Chatel :

  • Si l’avis d’échéance du contrat moto a été envoyé moins de 15 jours avant la fin de la période de résiliation, alors l’assuré dispose de 20 jours pour effectuer sa demande résiliation.
  • Si l’avis d’échéance du contrat moto n’a pas été envoyé par l’assureur, alors l’assuré peut résilier son contrat à la date qu’il souhaite.

Résiliation à l’échéance du contrat : après 1 an, la loi Hamon pour l’assurance moto permet donc de résilier son assurance moto et de changer d’assureur. Ainsi, vous devrez choisir un nouvel assureur moto (avant la résiliation du contrat initial) pour ne pas rouler illégalement. Une fois la nouvelle assurance souscrite, c’est ce dernier qui gérera l’ensemble des démarches administratives auprès de votre ancienne assurance : le changement d’assurance effectif interviendra 1 mois après la demande de résiliation. 
Cette démarche est sans frais, et sachez que vous n’avez pas besoin de justifier votre demande de résiliation.

Résiliation avant la date d’échéance du contrat : il existe quelques cas où l’assuré peut résilier son contrat d’assurance moto avant la fin de la première année. Cette démarche est aussi sans frais, et vous n’avez pas à justifier votre résiliation.

  • Vente, don ou cession de la moto 
  • Vol ou vandalisme sur la moto 
  • Déménagement 
  • Augmentation injustifiée de la prime d’assurance moto