assurance voiture sans permis

Comparateur d’assurance voiture sans permis

Jusqu’à -30% d'économies !


Grâce à la loi Hamon, après un an d’engagement, vous pouvez à tout moment résilier votre assurance automobile, sans frais ni pénalités. Profitez-en pour comparer nos offres et faire des économies !

Jusqu’à

-30%

d'économies !

devis assurance voiture sans permis

Une assurance sur mesure

Prenez la formule adaptée à vos besoins et votre profil, au meilleur prix.

assurance voiture sans permis tarif

Une excellente prise en charge

La prise en charge est rapide et l’indemnisation sans surprise.

assurance voiture sans permis en ligne

Des experts pour vous

Les meilleurs conseils donnés par des experts indépendants.

assurance voiture sans permis swisslife assurance voiture sans permis serenis assurances assurance voiture sans permis axa assurance voiture sans permis malakoff mederic assurance voiture sans permis suravenir assurance voiture sans permis cnp assurances assurance voiture sans permis generali

Nos clients sont satisfaits !

9.6 / 10
Avis-Verifiés fournit un service de récolte d'avis clients indépendant et transparent.

Le recours à une voiture sans permis est une solution de plus en plus prisée par les particuliers, soit par nécessité, soit par choix. Si certains ont vu leur permis de conduire de catégorie B retiré, il reste indispensable de se rendre sur le lieu de travail et la voiture sans permis peut être une alternative intéressante. En matière d’assurance auto, les assureurs ne proposent pas de garanties spécifiques pour couvrir ce type de véhicule spécifique, mais autorisent l’accès à une couverture performante à un prix plus raisonnable. Cette disposition permet de compenser un achat onéreux et de rouler en étant en accord avec le cadre légal fixé.

 

L’assurance auto pour voiture sans permis est-elle obligatoire ?

Il est dans un premier temps nécessaire de définir les contours du cadre légal en matière d’assurance auto pour les voitures sans permis.

En France, la souscription à une assurance auto constitue une obligation légale pour tous les véhicules terrestres à moteur. Les voitures sans permis, parfois appelées familièrement « voiturettes », ne font alors pas exception à la règle. Tous les conducteurs de ce type de véhicule doivent donc adhérer à un contrat adéquat pour rouler en accord avec la loi.

Il s’avère que les voitures sans permis doivent être immatriculées, comme tous les véhicules utilisant la voie publique. La législation impose la souscription à un minimum légal de garantie responsabilité civile, par le biais de l’assurance au tiers, premier niveau d’assurance auto proposé par les compagnies d’assurance.

 

 

La voiture sans permis, pour qui ?

La voiture sans permis, souvent désignée sous le sigle VSP, représente un moyen de transport particulièrement prisé par certaines catégories de conducteurs. Le recours à ce type de véhicule peut parfois être une nécessité, après un retrait de permis par exemple, ou un choix personnel. Il est alors possible de mettre en valeur divers profils d’utilisateurs :

  • Les conducteurs ayant fait face à un retrait de permis de conduire de catégorie B
  • Les personnes n’ayant pas passé leur permis ou ayant échoué plusieurs fois au passage de l’examen de conduite
  • Les séniors, pour qui la vitesse ne constitue pas un critère de choix important
  • Pour les conducteurs en conduite accompagnée ou supervisée (qui représente une variante de la première citée)
  • Les très jeunes conducteurs, à partir de 14 ans

Pour ces derniers, l’âge légal de conduite a effectivement été abaissé à 14 ans (contre 16 auparavant) depuis le 1er novembre 2014. Il est toutefois nécessaire d’être titulaire du Code et du permis AM, qui remplace l’ancien BSR (Brevet de Sécurité Routière), avec une option quadricycle léger. Cette disposition permet à certains jeunes d’avoir une alternative au scooter ou autres deux-roues 50 centimètres cubes, tout en bénéficiant d’une sécurité accrue sur la route.

De manière générale, les personnes nées avant le 31 décembre 1987 n’ont aucunement besoin d’avoir passé le BSR ou le permis AM pour conduire une voiture sans permis. En revanche, celles nées après doivent disposer du BSR, ou du nouveau permis AM qui l’a remplacé le 18 janvier 2013.

 

 

Les spécificités de la voiture sans permis

La conduite d’une voiture sans permis, bien qu’exemptant de présenter un titre de conduite classique, ne permet pas de déroger aux règles en matière de sécurité routière. C’est ainsi que les conducteurs concernés doivent respecter le Code de la Route de la même manière que les autres usagers, notamment en matière d’alcool ou de stupéfiants au volant.

Les voitures sans permis, autrefois davantage visibles à la campagne, sont désormais prisées en milieu urbain, la maniabilité et la petite taille étant des atouts indéniables pour le stationnement en ville. Le prix d’achat de ce type de véhicule reste pourtant particulièrement élevé en comparaison avec la vitesse maximale et le confort global de conduite.

Certaines voitures sans permis, comme la Renault Twizy, sont séparées en plusieurs catégories et une partie ne nécessite que le permis AM avec une vitesse limitée à 45Km/h. A l’inverse, il est possible d’accéder à la catégorie débridée, qui permet de monter jusqu’à 80 Km/h mais implique le passage du permis B.

En ce qui concerne les sanctions, l’absence de permis de conduire classique ne permet pas le retrait de points en cas d’infraction. Les forces de l’ordre peuvent néanmoins distribuer des amendes proportionnelles à la faute commise, voire procéder à l’immobilisation du véhicule si le conducteur se rend coupable d’une transgression plus grave.

 

 

Quelles garanties pour l’assurance auto d’une voiture sans permis ?

Les assureurs ne proposent aucune garantie spécifique pour couvrir une voiture sans permis, mais l’assurance auto correspondante reste personnalisable pour répondre à des besoins quelque peu différents.

Les garanties classiques de l’assurance auto pour une voiture sans permis

Comme expliqué précédemment, l’assurance auto est une obligation légale en France, par le minimum de l’assurance au tiers et sa garantie responsabilité civile. Les voitures à l’arrêt et ne roulant plus depuis longtemps sont tout aussi bien concernées, pouvant causer des sinistres à cause d’un mauvais stationnement, un frein à main mal serré ou en étant le point de départ d’un incendie qui se propagerait.

La garantie responsabilité civile permet d’indemniser les tierces personnes victimes d’un sinistre dont l’assuré serait responsable, pour les dommages corporels ou matériels causés. Le conducteur lui-même ainsi que son propre véhicule ne sauraient en revanche être couverts par cette protection minimale et devront faire l’objet de garanties supplémentaires.

Le tableau ci-dessous reprend les trois niveaux d’assurance auto généralement proposés par la majorité des compagnies d’assurance avec les garanties correspondantes :

Type de garantieExplications
Assurance au tiersElle représente le niveau de protection légal minimum, même pour un véhicule ne roulant plus, par la présence de la garantie Responsabilité Civile, permettant d'indemniser un tiers pour des dommages corporels ou matériels.
Assurance intermédiaireAussi appelée assurance au tiers +, cette couverture prend en compte la garantie Responsabilité Civile ainsi que, selon les contrats, les garanties couvrant le vol et les incendies. Elle reste très personnalisable par l'ajout de garanties complémentaires.
Assurance tous risquesIl s'agit de l'assurance la plus complète, qui prend en compte les garanties Responsabilité Civile, et souvent les garanties contre le vol, le vandalisme, les incendies, mais également la garantie personnelle du conducteur, qui permet d'indemniser ce dernier en plus des tierces personnes pour un sinistre dont il serait responsable.
Garanties complémentairesPlusieurs garanties complémentaires sont disponibles pour personnaliser au maximum le contrat, dans la mesure où elles ne seraient pas disponibles via les niveaux d'assurance auto précédents. Il est notamment possible de citer :
- la garantie personnelle du conducteur
- la garantie bris de glace
- la garantie dépannage ou assistance 0 Km
- la garantie protection juridique
- la garantie contre les catastrophes naturelles
- la garantie tierce collision
- la garantie dommage tous accidents
- la garantie intempéries
...

Les garanties d’assurance auto pour une voiture sans permis

L’absence de garanties particulières à destination des voitures sans permis doit pousser les assurés à étudier clairement les facteurs susceptibles d’influencer leur décision quant à l’assurance auto à choisir. Dans la mesure où ce type de véhicule ne nécessite pas la présentation d’un titre de conduite classique, les compagnies d’assurance demandent uniquement la production de la carte grise de la VSP (certificat d’immatriculation) pour accéder à l’assurance voiture.

De manière générale, les conducteurs d’un véhicule sans permis doivent prendre en compte les mêmes critères que ceux utilisant une voiture plus classique pour l’assurance auto. Le profil de l’assuré est alors une donnée déterminante, puisque la survenue éventuelle de sinistres antérieurs déterminera en partie le montant de la prime.

L’ancienneté de la voiture sans permis (donc la date de première mise en circulation), l’historique de l’entretien effectué ou le kilométrage total sont également des facteurs importants permettant de fixer la valeur du véhicule. Une voiture sans permis d’occasion n’aura évidemment pas la même valeur qu’une voiture sans permis neuve, qui pourra prétendre à un niveau d’assurance auto plus performant.

Le coût d’achat est pourtant élevé pour une voiture sans permis, prix d’autant plus significatif au regard du confort de conduite et de la vitesse maximale. Selon les besoins du conducteur, il est alors recommandé de choisir une assurance tous risques ou intermédiaire pour prendre en considération la valeur du véhicule.

 

 

Quel tarif pour l’assurance auto d’une voiture sans permis ?

Le prix de l’assurance auto pour voiture sans permis

Le coût de l’assurance auto pour voiture sans permis est relativement réduit par rapport à celui d’un véhicule classique. Il s’avère que les assureurs prennent en compte la vitesse limitée de ce moyen de transport, entraînant statistiquement moins d’accidents et de sinistres en général.

Il peut par ailleurs être intéressant pour un conducteur ayant fait face à une suspension de permis de souscrire à une assurance auto temporaire, afin d’utiliser ce type de véhicule (par exemple dans le cadre de la location d’une voiture sans permis) le temps du retrait. Cette solution, plus chère lorsqu’elle est ramenée à l’année, permet néanmoins de réaliser des économies pour une protection durant quelques semaines seulement.

L’assurance auto jeune conducteur sera aussi automatiquement majorée d’une surprime par les assureurs afin de compenser une certaine inexpérience au volant pour cette catégorie d’utilisateurs. Enfin, les voitures sans permis sont très rarement la cible de vol, ce qui permet l’accès à la garantie correspondante à un prix intéressant.

Comment payer moins cher son assurance auto pour une voiture sans permis ?

Le moyen le plus efficace pour accéder à l’assurance auto la plus performante ou la moins chère reste encore de comparer les offres disponibles sur le marché. Réassurez-moi fait partie des courtiers en assurance et vous propose son propre comparateur d’assurance auto, un outil simple, rapide et gratuit qui vous permettra d’avoir une idée précise des pratiques tarifaires des divers assureurs. Vous pourrez alors définir un comparatif d’assurance auto très facilement, sans besoin de démarcher personnellement de nombreuses compagnies d’assurance.

Il s’avère que vos recherches peuvent être longues et difficiles, particulièrement lors de la demande devis d’assurance auto pour une voiture sans permis, qui vous laissera seul face à votre choix. Les informations que vous retirerez de l’utilisation de notre comparateur d’assurance voiture vous permettront de réaliser si votre couverture actuelle ou future est adéquate et éventuellement de la résilier si ce n’est pas le cas.

Vous pouvez directement établir un comparatif pour l’assurance auto d’une voiture sans permis en ligne, grâce aux outils existants, afin de disposer d’informations claires très rapidement. Les courtiers en assurance peuvent aussi vous orienter en vous conseillant sur vos besoins spécifiques en la matière, notamment si la résiliation de l’assurance auto précédente s’avère nécessaire dans les délais impartis. Procéder de la sorte vous permettra de souscrire à une assurance auto pour voiture sans permis pas chère, une disposition particulièrement utile pour réaliser des économies bienvenues.

COMPARER 18 CONTRATS D’ASSURANCE AUTO

Les voitures sans permis doivent alors impérativement faire l’objet d’une souscription à une assurance auto, par le minimum d’une assurance au tiers et de sa garantie responsabilité civile. Le prix d’achat d’un tel véhicule étant élevé (et donc sa valeur), il peut toutefois être préférable de privilégier une couverture plus performante, par le biais d’une assurance intermédiaire, voire tous risques. N’hésitez pas à faire appel à un courtier d’assurance auto, qui vous permettra éventuellement de souscrire à une assurance auto en ligne et à utiliser un comparateur afin de connaître les meilleures offres disponibles sur le marché.