En plus des taux sur les crédits immobiliers, ce sont les prix qui baissent !

Le 12/08/2014

Le rapport acheteur/vendeur est en train de se rééquilibrer voire même dans certains endroits tourner nettement à l’avantage des premiers. C’est en tout cas ce que semble indiquer l’indice Notaires-INSEE en précisant que les prix du marché immobilier ont stagné au 4ème trimestre 2013 et amorcé une baisse de 1,7% lors du 1er trimestre 2014. C’est donc un nouvel élement à prendre en compte pour le marché immobilier qui connait déjà une baisse des taux des emprunts immobiliers et une baisse de l’assurance emprunt avec la loi Hamon.

baisse prix immobilier

Mais la situation n’est pas partout là même. Dans certaines métropoles de province, la baisse est beaucoup plus marquée comme à Rouen (-8,6%), Saint-Etienne (-6,8%) ou encore Lille (-5,3%), tandis que dans d’autres, la hausse se poursuit comme à Bordeaux (+12,2%), Tours (6,4%) ou Metz (8,3%).

Une des raisons de cette baisse contenue réside dans l’augmentation de la durée de détention moyenne d’un bien immobilier qui n’a jamais été aussi haute depuis 10 ans d’après les notaires. Elle dépasse 10 ans pour un appartement et 12 pour une maison et est en cela supérieure de 2 ans par rapport à leur niveau d’il y a 5 ou 6 ans selon eux. La construction de logements neufs devient alors la facteur décisif de la hausse de l’offre immobilière.

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis