Bien comprendre le rachat d’un crédit immobilier

Le 03/06/2015

D’une manière générale, demander un rachat de prêt immobilier revient à souscrire un nouveau prêt auprès d’un autre organisme bancaire, et ce, afin de se voir appliquer un taux plus bas que celui pour lequel on a signé il y a quelques années. En effet, ce nouveau crédit permet d’acquitter le premier prêt contracté par anticipation et de partir sur de nouvelles modalités, en termes de durée comme en termes de mensualités.

comprendre rachat crédit immobilier

Racheter son crédit immobilier, le bon profil

Quand un emprunteur a contracté un prêt immobilier, changer d’établissement devient de plus en plus compliqué. En effet, le nouveau devra racheter son crédit immobilier. Une opération qui n’est, sans doute, pas gratuite. En changeant d’institut bancaire, l’emprunteur sera obligé de rembourser son prêt initial par anticipation, et payer ainsi des pénalités égales à 3% du capital restant dû, et ce, dans la limite de 6 mois d’intérêts. En outre, le débiteur devra s’acquitter de divers frais, entre autres, les frais de dossier et les frais d’hypothèques liés à la mise en place du nouveau prêt.

La  renégociation du prêt immobilier

D’une manière générale, demander une renégociation de son crédit immobilier auprès de sa banque actuelle revient à se voir appliquer un taux plus bas que celui pour lequel vous avez signé il y a quelques années. Toutefois, rien n’oblige l’établissement à accéder à la requête et que vous  n’attendez pas non plus que ce dernier vous propose cette solution spontanément. Une renégociation est une démarche volontaire.

Rendez-vous sur notre guide de l’assurance emprunteur pour tout savoir sur le prêt et l’assurance.

Le bon profil pour renégocier son prêt immobilier

Pour qu’une opération de renégociation soit rentable, elle doit vous faire économiser plus que les frais engendrés. Aussi, l’écart de point entre la nouvelle proposition de l’établissement et votre taux d’intérêt initial doit être d’au moins 0,5%. Il vous faudra également vérifier un deuxième point. Pour cela, vous devrez vérifier que le prêt ne devra  pas avoir dépassé le 1er tiers de sa durée. En effet, comme la majeure partie des intérêts est acquittée en début de crédit, passé ce délai, l’opération ne sera peut-être pas rentable.

Rachat et renégociation de crédit immobilier, ce qui les différencie

Que ce soit un rachat de crédit immobilier par une autre banque prêteuse ou une renégociation du taux d’un prêt immobilier au sein du même établissement, le montage diffère d’un point de vue financier. Ainsi, dans le cadre d’un rachat, le capital restant dû sur le prêt immobilier initial est remboursé dans son intégralité au moyen d’un nouvel emprunt, contracté à des conditions plus favorables et à un taux nettement plus bas. Dans le cas d’une renégociation, le débiteur négocie auprès de sa banque un avenant au contrat de prêt initial.

Dans tous les cas, même si vous êtes satisfait du nouveau montant de vos mensualités, épluchez bien votre offre de rachat de crédit en regardant de prêt le coût total du crédit, et surtout les frais que vous pourrez toujours négocier.

Les courtiers en ligne vous seront d’une aide imparable pour pouvoir comparer les offres et choisir une assurance de crédit immobilier.

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis