Mon banquier peut-il augmenter le taux d’intérêt de mon prêt si je refuse de souscrire son assurance ?


Votre banquier peut vous menacer autant qu’il veut, il n’en a pas le droit ! Il ne peut pas légalement augmenter le taux de l’emprunt si vous choisissez de prendre votre assurance ailleurs. Néanmoins dans les faits, la situation est parfois plus compliquée… Votre banquier ne vous présentera pas ceci comme une hausse du taux d’intérêt de votre prêt, mais il vous dira plutôt que le taux fantastique dont vous bénéficiez n’est valable que si vous souscrivez l’assurance de la banque… Si vous parvenez à obtenir une trace écrite de ses dires, il sera ensuite très facile de contrer ce stratagème, qui est totalement illégal !

Sinon, n’hésitez pas à faire jouer la concurrence. En ce moment les taux d’intérêt sont bas, et les offres des banques peuvent être très compétitives.

Dans le pire des cas, essayez d’attendre d’avoir au moins un écrit de la part de votre banque si vous sentez que votre interlocuteur est réticent. Mais les banques ont aujourd’hui pris l’habitude de ce genre de demandes : ce sont près de 20 % des emprunteurs en France qui choisissent la délégation d’assurance.

Si vraiment vous ne parvenez pas à faire valoir vos droits, vous avez toujours un dernier recours qui est de souscrire l’assurance de votre banque et de changer ensuite grâce à la loi Hamon assurance emprunteur. La banque s’expose à 3 000 € d’amende administrative si elle ne respecte pas le droit des emprunteurs de choisir l’assurance de leur choix, à garanties équivalentes bien sûr.

Avez-vous trouvé cette page intéressante ?
( Total : 6 Moyenne : 4 / 5 )