Assurance de prêt immobilier Pilote de ligne


En tant que pilote de ligne, vous exercez une profession considérée par la majorité des assureurs de prêt immobilier comme un métier à risque. Il vous sera donc demandé de répondre à des questions spécifiques concernant votre profession.

Assurance Crédit immobilier Pilote

Le questionnaire assurance de prêt pilote de ligne


Voici les questions importantes posées à un pilote de ligne pour assurer son emprunt :

– Sur quel(s) type(s) d’appareil volez-vous ?
– Nombre d’heures de vol au cours des douze derniers mois ? prévues pour les douze prochains mois ?
– Dans quel zone géographique volez-vous ?

Si vous êtes sur des longs courriers, vous aurez sans doute aussi à remplir le questionnaire « risque de séjour » pour donner plus d’informations sur vos destinations.

A partir de vos réponses, les compagnies vont évaluer votre risque professionnel et vous donner au choix : un accord au tarif normal, un accord avec exclusions et/ou surprime, ou encore un refus.

La solution pour votre assurance crédit immobilier pilote de ligne


Spécialisés sur les métiers à risques, Réassurez-moi vous propose des contrats assurance crédit qui n’appliquent ni surprimes, ni exclusions à votre profession de pilote de ligne. Si vous disposez déjà d’une assurance emprunteur, nous pouvons vous aider à changer votre assurance de prêt immobilier et trouver un contrat plus adapté à votre profession. Si vous cherchez une assurance pour un futur emprunt, vous pouvez faire ici une simulation d’assurance de prêt immobilier

Témoignage d’un pilote de ligne pour son assurance emprunteur


« Pilote de long courrier dans une grande compagnie depuis maintenant 8 ans, j’ai souhaité contracter un prêt immobilier pour un investissement locatif. Cependant, autant le taux de crédit de ma banque était intéressant, autant j’ai découvert que l’assurance était importante et surtout allait dépendre du capital initial donc les cotisations ne baisseraient pas. Je n’avais jamais mis en place une délégation d’assurance donc je n’ai pas eu ce réflexe mais ma femme m’a conseillé de regarder sur Internet. Grâce à Réassurez-moi que j’ai connu sur un comparateur, j’ai pu adhérer à un contrat très compétitif et mieux couvert que le contrat bancaire ».

Guillaume M, 40 ans.

Avez-vous trouvé cette page intéressante ?
( Total : 1 Moyenne : 5 / 5 )