Assurance de prêt immobilier Pharmacien


En tant que pharmacien, vous exercez une profession considérée par la majorité des assureurs de prêt immobilier comme un métier à risque. Il vous sera donc demandé de répondre à des questions spécifiques concernant votre profession.

assurance pret immobilier pharmacien

Le questionnaire assurance de prêt pharmacien


Voici les questions importantes posées à un pharmacien pour assurer son emprunt :

– Êtes-vous en contact avec des produits inflammables ? Des explosifs ? Des solvants ?
– Avez-vous été contraint d’interrompre votre activité professionnelle ?

A partir de vos réponses, les compagnies vont évaluer votre risque professionnel et vous donner au choix : un accord au tarif normal, un accord avec exclusions et/ou surprime, ou encore un refus.

La solution pour votre assurance crédit immobilier pharmacien


Spécialisés sur les métiers à risques, Réassurez-moi vous propose des contrats assurance crédit qui n’appliquent ni surprimes, ni exclusions à votre profession de pharmacien. Si vous disposez déjà d’une assurance emprunteur, nous pouvons vous aider à changer votre assurance de prêt immobilier et trouver un contrat plus adapté à votre profession. Si vous cherchez une assurance pour un futur emprunt, vous pouvez faire ici une simulation d’assurance de prêt immobilier

Témoignage d’un pharmacien pour son assurance emprunteur


« J’ai repris une pharmacie avec mon époux à Clermont Ferrand et pour ce projet j’avais besoin d’un crédit immobilier car c’était un investissement important. Nous sommes tous les deux jeunes pharmaciens et je n’avais pas soupçonné que notre métier allait peser dans le coût de notre crédit. J’avais demandé à deux compagnies d’assurance des devis et à chaque fois, on m’annoncait que nous étions dans une catégorie « risque aggravé » et que l’adhésion allait prendre au moins 3 semaines (nous avions par ailleurs des formalités médicales). En lisant un article de presse, j’ai entendu parlé de Réassurez-moi. J’ai vu qu’il proposait une solution simple pour les pharmaciens avec aucune question professionnelle ce qui résolvait le problème. L’adhésion a été rapide malgré le bilan médical (que nous avions aussi) et le coût de l’assurance a été deux fois moins élevée que la banque ou les autres assurances interrogées. Nous sommes donc ravis de notre choix. »

Léa B, 31 ans.