Assurance prêt amortissable

Le 03/12/2015

Pour faciliter le financement d’un projet immobilier, la meilleure solution est de recourir à des emprunts bancaires. Toutefois, il arrive que le débiteur soit confronté à d’éventuels défauts de paiement engendrés par un cas de décès, de perte d’emploi ou d’invalidité. C’est là que l’assurance emprunteur entre en jeu afin de poursuivre le remboursement du crédit. La question est de savoir si cette assistance financière est nécessaire dans le cas du prêt amortissable. Et si c’est le cas, est-il possible d’en faire baisser le coût ?

assurance pret amortissable

Qu’est-ce qu’un prêt amortissable ?

Le prêt immobilier amortissable est l’une des nombreuses offres proposées par les institutions bancaires pour répondre aux besoins de financement des particuliers et des entreprises. Il s’agit d’un type de crédit immobilier nécessitant le remboursement partiel du capital emprunté et des intérêts, mensuellement, trimestriellement ou annuellement, selon les termes du contrat. Le capital en sera amorti dans le  temps. Le fonctionnement de ce crédit est simple : le montant des  intérêts à rembourser est calculé sur la base du restant à rembourser et est donc plus important au début de l’emprunt. Par la suite, il diminuera chaque année. Pour ce type d’emprunt, le demandeur de prêt aura à choisir entre un crédit amortissable à taux  fixe (les mensualités ne varient jamais jusqu’à la fin du crédit)  ou un crédit amortissable à taux variable ou révisable (la durée de prêt  peut varier en fonction du capital restant à rembourser mais, les mensualités sont constantes).

L’assurance est-elle obligatoire avec un prêt amortissable ?

Légalement, depuis l’instauration de la loi Lagarde en septembre 2010, rien n’oblige l’emprunteur à contracter une assurance de prêt amortissable, mais les banques et les organismes de crédit ne voient pas les choses du même angle. Que ce soit pour une assurance de prêt à la consommation ou pour une assurance crédit immobilier, ils sollicitent une adhésion à une assurance de prêt avant d’accepter une demande.  Ainsi, ils seront prémunis contre toutes les éventualités de défaut de paiement. Pour protéger financièrement votre famille pendant toute la durée de votre emprunt immobilier, bénéficiez rapidement de nos meilleures couvertures selon vos besoins en assurance prêt amortissable.

Comment faire baisser le coût de l’assurance pour un prêt amortissable ?

Depuis 2011, l’assurance prêt immobilier a pris une proportion importante dans le coût d’un crédit, non pas à cause de la hausse des tarifs, mais à cause de la diminution des taux d’emprunt.  C’est pour cela qu’il est important de trouver des moyens pour en faire baisser le coût. En effet, en optant pour la délégation d’assurance prêt immobilier, vous constaterez que vous pourrez réaliser de substantielles économies.

Un couple d’emprunteurs peut réduire les quotités

Généralement, la banque exige une couverture de 100 %.  Pour un couple d’emprunteurs, elle peut être répartie entre les  deux individus. Soit, une couverture de 50 % pour chacun d’entre eux, ou de 75 % et 25 % où de 60 % et 40 %…  qui varie selon le contrat.  Le coût de l’assurance en sera ainsi diminué. En cas de décès de l’un des deux conjoints, le remboursement de la totalité du capital restant dû sera pris en charge par l’assureur si la quotité est de 100 %.  Si cette contribution est de 50 %, le conjoint devra s’acquitter de la moitié du paiement. 

Misez sur le choix des garanties

Bien choisir les garanties est aussi une façon avantageuse permettant de limiter le coût de l’assurance prêt immobilier. Le débiteur peut bénéficier d’une couverture en cas de décès, de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), d’invalidité permanente totale (IPT) supérieure ou égale à 66 %, d’invalidité permanente partielle (IPP) de 33 à 66 %, d’incapacité temporaire totale de travail (ITT) et de perte d’emploi qui est souvent facultative. Généralement, l’emprunteur peut se baser sur une assurance décès combinée avec le PTIA, l’IPT et l’ITT pour amoindrir les frais mais. Pour combiner jusqu’à six garanties tout en économisant, notre outil de simulation en ligne vous permet de repérer les meilleurs taux d’assurance prêt immobilier.

Jonglez sur la franchise

La plupart des contrats standards de crédit immobilier offrent une franchise de 90 jours. Toutefois, grâce à un contrat de prévoyance confortable, il est possible de doubler ce chiffre. Ce qui  reviendrait à 180 jours et vous permettra d’effectuer des économies substantielles. 

Avez-vous trouvé cette page intéressante ?
( Total : 0 Moyenne : 0 / 5 )

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis