Assurance Accidents de la vie Generali


garantie accidents de la vie generali

Generali est l’un des groupes d’assurance les plus importants d’Europe. Ses premières activités remontent à 1831 en Italie. Aujourd’hui, le marché français est le 3e marché de Generali, derrière l’Italie et l’Allemagne. Le chiffre d’affaires français représentait 12,3 milliards d’euros en 2014, avec pas moins de 7500 collaborateurs, au service de 7 millions de clients. 

Generali propose également d’autres produits d’assurance, comme l’assurance habitation, l’assurance auto, l’assurance santé ou encore l‘assurance emprunt immobilier. Intéressons-nous au contrat GAV proposé par Generali : « Generali Accidents de la vie ».

L’assurance accidents de la vie, aussi appelée garantie accidents de la vie ou encore GAV, a une définition et des contours propres selon la compagnie qui les propose. C’est un produit qui existe depuis mai 2000 et qui permet de garantir aux victimes d’accidents de la vie courante, une indemnisation, et ce, sans notion de responsabilité. Ainsi, que vous tombiez dans les escaliers, ou bien que vous subissiez une agression, l’indemnisation restera la même, du moment que vous atteignez un certain seuil d’invalidité. Comme son nom l’indique, cette assurance vous assure en cas d’accident, mais les maladies sont en principes exclues d’office. Cependant, certaines extensions de garanties peuvent les inclure. Cela peut notamment être utile pour les maladies graves comme le cancer, renseignez-vous auprès de Generali. De même, en cas de complication lors de la grossesse, vous ne serez normalement pas couvert par la GAV, car cela ne s’assimile aucunement à un accident.

C’est une assurance qui n’est pas obligatoire mais qui protège les plus prudents. Alors faut-il prendre une assurance accidents ? Ca n’est pas forcément nécessaire, tout dépend de votre profil et de vos habitudes de vie. Néanmoins, vous serez toujours mieux protégé avec cette garantie supplémentaire, mais le tout est de savoir laquelle choisir, pour être certain d’être indemnisé dans le maximum de cas. Nous avons élaboré cette fiche pour vous aider à effectuer un comparatif des assurances garanties accidents de la vie, en vous donnant le maximum de détails sur l’assurance GAV Generali.

Les garanties de l’assurance accidents de la vie Generali


Certaines garanties de base ont été déterminées par la Fédération française des sociétés d’assurance. A partir de ce socle commun, les assureurs du marché peuvent compléter leurs prestations. Ainsi, chaque contrat est différent, et il faut analyser toutes les offres pour faire une comparaison et comprendre ce que couvre telle ou telle assurance accidents de la vie. La principale différence entre les contrats réside dans le taux d’AIPP (Atteinte Permanente à l’Intégrité Physique et Psychique), ce seuil étant différent pour chaque contrat. L’AIPP est un taux d’invalidité, qui est déterminé par un médecin, et est fonction de l’invalidité de l’assuré.

Parmi les spécificités possibles, on note que les prestations en cas de décès peuvent s’étendre à la prise en charge des frais funéraires. De même, peuvent être couverts les frais d’aménagement du véhicule ou du logement, et des indemnités d’hospitalisation peuvent être versées. Les accidents couverts peuvent être étendus aux accidents survenus lors de la pratique de sports dangereux (avec surprime de cotisations ou non), aux accidents de travail, aux accidents de trajet (domicile – travail), aux accidents de la route, ou même inclure une assurance du conducteur. Enfin, certains contrats ne répondent pas aux critères du label GAV et proposent des prestations non pas indemnitaires mais forfaitaires, avec des plafonds plus ou moins importants. Cela s’apparente ainsi  à des garanties individuelles accidents (GIA).

Dans le contrat de Generali, deux formules existent. Vous trouverez ci-dessous un tableau comparateur des garanties qui vous permettra d’y voir plus clair en un coup d’oeil. Cela peut s’avérer utile pour arbitrer entre deux contrats et savoir lequel choisir.

 Etendue de la couvertureFormule 30% d’AIPPFormule 5% d’AIPP
En cas d’invalidité
Seuil d’AIPP30%5%
Seuil d’invalidité spécifique pour les enfantsNonNon
Plafond1 000 000 €1 000 000 €
Perte de salaire (ITT)
Préjudice esthétique ✅
Frais de logement adapté ✅
Assistance d’une tierce personne ✅
En cas de décès
Plafond1 000 000 €1 000 000 €
Frais d’obsèques
Perte de revenus des proches
Accidents couverts
Accidents dus à un sport dangereux ✅
Accidents de la circulation
Accidents scolaires
Protection du conducteur ❌
Accidents professionnels
Assistance
Bilan de situation
Aide au retour à l’emploi ✅
Présence d’un proche ✅ ✅
Garde / Transfert des enfants
Ecole à domicile ✅
Garde des ascendants
Garde des animaux domestiques
Livraison de médicaments ✅
Aide ménagère ✅ ✅
Rapatriement du blessé ❌

Conditions générales de l’assurance accidents de la vie Generali


Téléchargez les conditions générales de la garantie accidents de la vie Generali

Elles vous sont fournies lorsque vous souscrivez votre contrat d’assurance. Vous pouvez aussi à tout moment les demander à votre service client, qui vous les enverra par voie postale ou électronique. Enfin, vous pouvez les récupérer dans votre espace client en ligne.

Ces conditions générales récapitulent toutes les garanties qui sont proposées par le contrat, ainsi que le détail des options supplémentaires. Par exemple, vous pouvez obtenir une extension de garantie si vous pratiquez régulièrement le ski, ou encore si vous souhaitez être couvert à l’étranger.

Notre avis sur l’assurance garantie accidents de la vie Generali


Notre avis sur le contrat d’assurance GAV Generali est plutôt positif. On apprécie que les souffrances subites et le préjudice esthétique soient prise en charge ainsi que la couverture de la protection juridique qui peut aller jusqu’à 8 000 € par sinistre (en judiciaire). Cependant, on aurait pu apprécier que les tarifs soient moins élevés dans la formule 5%.

Le tarif de l’assurance accidents de la vie Generali


Pour vous permettre de mieux évaluer les prix proposés par Generali, vous trouverez ci-après un tableau comparatif selon votre situation de famille.

Les garanties que vous obtiendrez seront en fonction du coût que vous êtes prêt à payer, plus ou moins cher.

Formule 30% d’AIPPFormule 5% d’AIPP 
Solo9,11 €11,12 €
Famille16,12 €20,12 €

Pour la souscription, vous pouvez contacter un conseiller Generali ou vous rendre dans l’agence Generali la plus proche de chez vous.

Souscrire à l’assurance GAV Generali


Vous avez la possibilité de souscrire au téléphone ou en vous rendant directement en agence Generali.

Attention, vous ne pouvez souscrire à plusieurs assurances accidents de la vie. En effet, même si cela est techniquement possible, cela signifie juste que vous paierez plusieurs cotisations, pour être in fine dédommagé par un seul de vos contrats. La GAV fonctionne sur le mode indemnitaire et non forfaitaire, vous êtes donc indemnisé à hauteur de ce que vous avez dépensé. Vous ne pourrez capitaliser sur une double indemnisation. Si vous souhaitez être encore mieux protégé, nous vous conseillons de souscrire d’autres contrats, comme une assurance décès ou capitalisation par exemple.

Sinistre et indemnisation par votre assurance accidents Generali


La déclaration d’un accident de la vie privée pour l’assurance garantie des accidents de la vie


Si vous avez eu une accident, la première chose à faire pour être indemnisé et pris en charge est de déclarer ce sinistre à la compagnie Generali. L’intérêt principal de la GAV est qu’elle vous indemnise peu importe votre responsabilité. Ainsi, si vous avez eu un accident de ski, que cela soit parce que quelqu’un vous est rentré dedans ou parce que vous avez buté contre un arbre, du moment que vous atteignez le taux d’invalidité mentionné dans votre contrat, vous avez droit à une assistance et à des indemnités. Pour déterminer ce taux, la compagnie Generali aura besoin de saisir l’étendue de l’accident qui vous affecte. Pour cela, il conviendra de le/la déclarer à l’assurance par lettre recommandée avec accusé de réception, et ce dans un délai de 5 jours au plus à compter de la survenance du sinistre.

Cette lettre doit détailler le lieu, la date, et les circonstances de l’accident. Elle doit fournir les noms des victimes s’il y en a d’autres, même si elles ne sont pas assurées ; ainsi que les noms de potentiels témoins. Les blessures doivent être décrites, et dans la mesure du possible, un détail des sinistres, comme des photographies, ou radios, compte-rendus de médecins, certificats médicaux etc. sont les bienvenus. Si les forces de l’ordre ou les pompiers sont intervenus il faut bien évidemment le préciser. Enfin, il se peut que plusieurs assurances couvrent et dédommagent la victime, il convient donc de transmettre les coordonnées des autres assurances indemnitaires de la victime.

L’indemnisation par Generali


La GAV de Generali indemnise l’assuré à partir d’un certain seuil d’invalidité. Ainsi, une amputation d’un orteil ne confère pas le même taux d’invalidité qu’un sinistre peu handicapant comme une foulure par exemple. Vous n’êtes donc pas forcément indemnisé parce que vous êtes blessé, il faut que la blessure soit très invalidante.

Les préjudices indemnisés

Mais, une fois que la compagnie Generali a déterminé que vous pouvez être indemnisé car le barème d’AIPP du contrat souscrit vous couvre bien, elle va regarder le préjudice moral et financier résultant de cette invalidité. En effet, elle indemnisera :

  • le pretium doloris, c’est à dire en traduction littérale, le « prix de la douleur »
  • les préjudices esthétiques
  • les préjudices d’agrément, si l’assuré ne peut plus exercer les mêmes activités qu’avant l’accident
  • les frais engagés pour la prise en charge de l’assuré

En cas de décès, ce seront les ayants-droit de la victime qui seront indemnisés, selon les modalités souscrites antérieurement par l’assuré.

Le montant de l’indemnisation

Le montant de l’indemnisation est déterminé en fonction des dommages évalués par le médecin expert de la compagnie Generali. Il est aussi fonction des frais engagés pour les soins et l’assistance à la victime. Le médecin expert est désigné par la compagnie, et il évalue l’état de la victime au moment où son état est consolidé, c’est à dire lorsqu’il n’est plus susceptible d’évoluer. Certaines limites peuvent figurer dans votre contrat. Nous vous conseillons donc de vérifier les points suivants :

  • le plafond d’indemnisation : vous le retrouverez dans le premier tableau récapitulatif en haut de cette page
  • la franchise : l’indemnisation vous remboursera au-delà de la franchise, cette dernière restant à votre charge
  • le seuil d’intervention : c’est en quelque sorte l’inverse de la franchise, c’est à dire que c’est le montant en-dessous duquel la compagnie n’interviendra pas

Les délais d’indemnisation

La proposition d’indemnisation du sinistre, que cela soit pour invalidité ou pour cause de décès, doit intervenir au plus tard dans les 5 mois suivant la date où la compagnie a eu connaissance de l’état de santé consolidé de l’assuré, ou bien dans les 5 mois suivant le décès. Ensuite, l’indemnisation elle-même doit intervenir au plus tard 1 mois après qu’un accord ait été trouvé entre les parties.

Résiliation de l’assurance accidents de la vie Generali


Vous avez tout à fait le droit de vouloir résilier votre assurance accidents de la vie, car c’est un contrat à adhésion facultative. Vous n’êtes pas obligé d’y souscrire, ainsi vous avez bien le droit de vouloir l’arrêter ! De même, vous pouvez vouloir faire un test, et résilier ensuite votre assurance si vous n’en êtes pas satisfait. Le mieux est de vous référer dans un premier temps aux conditions générales de votre contrat. Plusieurs cas de figure précis vous autorisent à résilier à tout moment. Si vous ne vous trouvez dans aucune des situations mentionnées, vous pouvez vous référer aux cas prévus par la loi détaillés ci-après.

Résiliation à date anniversaire


La loi Chatel vous permet de résilier votre assurance accidents tous les ans à date anniversaire, sous réserve que le contrat existe depuis plus d’un an. Pour cela, il suffit de respecter un certain formalisme.

Pour vous aider, une disposition de cette loi prévoit que la compagnie d’assurance doit vous prévenir au plus tard 15 jours avant la fin de la période possible de résiliation, et ce chaque année. Si elle ne le fait pas, vous avez le droit de résilier n’importe quand. Sinon, vous devrez attendre l’échéance annuelle de votre contrat pour résilier. Cette échéance peut être la date anniversaire, ou selon les contrats, le 1er janvier, ou encore la fin de chaque trimestre suivant. Cette précision figure dans les conditions générales de votre contrat, et vous serez de toutes les façons théoriquement prévenu avant l’échéance.

Pour résilier, il vous faudra envoyer la lettre de résiliation au moins deux mois avant la date d’échéance, et ce par lettre recommandée avec accusé de réception. Attention, ce délai de deux mois peut être réduit à un mois ou même à quinze jours si cela est prévu par votre contrat.

Résiliation à n’importe quel moment


Si vous déménagez, ou que votre situation familiale change (divorce, décès), que vous changez de profession, ou arrêtez de travailler, ou encore que le tarif de votre assurance augmente, vous pouvez demander la résiliation du contrat.

Astuce en cas de déménagement : si vous venez de prendre un crédit pour acheter un bien immobilier, sachez que vous pouvez aussi faire des économies sur votre assurance emprunteur contractée pour obtenir votre crédit immobilier. Durant la première année de votre prêt, vous pouvez changer très facilement d’assurance. Voici un outil pour découvrir en quelques secondes si un changement d’assurance crédit serait intéressant pour vous. Si vous vous apprêtez à déménager et donc à prendre un prêt, vous pouvez utiliser cet outil pour obtenir un devis d’assurance de prêt moins chère que ce que vous propose votre banque.

  • En cas de changement de situation

Il vous faudra envoyer votre lettre de résiliation par lettre recommandée avec accusé de réception dans les 15 jours de la modification de situation. La résiliation prendra effet 3 mois après la date d’envoi du courrier. Vous devrez prouver que ce changement a une incidence sur les risques garantis par l’assureur. 

  • En cas d’augmentation injustifiée de votre prime d’assurance

Si votre cotisation augmente sans justification, vous avez la possibilité de résilier votre assurance santé dans un délai d’un mois suivant notification de cette augmentation par l’assureur. La résiliation prendra elle-même effet dans les 30 jours suivant l’envoi du courrier.

Résiliation en cas de décès


Si l’assuré décède, le contrat est annulé, il convient juste d’en informer l’assureur, et de joindre un certificat de décès.

Le contrat peut aussi être transféré à un autre bénéficiaire et un nouveau contrat doit alors être rédigé. Dans la pratique cela est un peu compliqué, nous vous conseillons plutôt d’annuler le contrat existant et d’en souscrire un nouveau.

Notez bien que la loi Hamon n’est pas applicable à l’assurance garantie accidents. Seuls les cas susmentionnés ouvrent droit à une résiliation.

Contact assurance accidents de la vie Generali


Generali met à votre disposition un numéro de téléphone non surtaxé, pour les joindre en semaine  au 09 69 32 27 25. Nous vous conseillons aussi de vous rendre sur un forum si vous n’avez pas le temps de les contacter. Vous trouverez probablement une réponse à vos questions grâce à l’aide d’autres assurés.

Voici leur adresse :

Generali Siège Social
7 boulevard Haussmann
75009 Paris

Consultez notre guide sur l’assurance accidents de la vie
Ce qu’il faut savoir – Tous les contrats comparés – Des conseils d’experts

Guide assurance GAV