Assurance emprunteur : les courtiers vont faire bouger les lignes

Le 07/08/2014

En ces temps de réduction du coût d’un crédit favorisée entre autre par la loi Hamon à venir, la tendance va être à la délégation d’assurance et d’après le cabinet Xerfi, les courtiers sont les acteurs susceptibles de faire « bouger les lignes du marché de l’assurance emprunteur immobilier».

Changer assurance pret

Ce marché qui représente 8,4 milliards d’euros est toujours largement détenu par les banques qui ont réussi à faire adhérer 78% des emprunteurs à leur contrat de groupe au cours de l’année passée selon les experts de chez Xerfi. En 2010, la loi Lagarde avait pourtant rendu possible la délégation d’assurance prêt immobilier en ayant pour objectif de diminuer les prix. Mais les primes d’assurance ne cessent d’augmenter en même temps que l’âge des emprunteurs qui se voient demander un apport personnel toujours plus grand pour que la banque leur octroie un prêt.

Dans ce contexte, les banques font le maximum pour continuer à faire adhérer leurs emprunteurs à leurs contrats d’assurance et ne passent plus par des organismes d’assurance externes. Ces derniers peuvent alors se tourner à la fois vers les courtiers en crédit et les courtiers en assurance de prêt immobilier.

Les premiers vont probablement gagner des clients en raison des difficultés des ménages à se voir accorder un prêt immobilier et voir ainsi leurs volumes de ventes tandis que les seconds vont eux surfer sur la loi Hamon et la possibilité pour les emprunteurs de changer leur assurance emprunteur dans un délai de an à compter du déblocage des fonds. Mais les premiers bénéficiaires de ce changement de paradigme seront bien entendu les emprunteurs et c’est une très bonne chose !

Avez-vous trouvé cette page intéressante ?
( Total : 0 Moyenne : 0 / 5 )

Obtenez un devis d'assurance de prêt immobilier
en moins de 30 secondes - un contrat accepté par votre banque - sans email ni téléphone

Votre devis