Assurance Décès SwissLife


assurance deces swisslife

Swiss Life est spécialisé en assurance de personnes, et notamment dans l’assurance emprunteur. La société a été fondée en Suisse en 1857 et est aujourd’hui l’un des premiers fournisseurs d’assurances vie, prévoyance et retraite, dont le siège est basé à Zurich. La France, avec la Suisse et l’Allemagne, constituent les marchés clés de Swiss Life. En France, Swiss Life est l’un des leaders en assurance patrimoniale en vie et retraite et en assurance santé et prévoyance. L’assurance de prêt immobilier Swiss Life est au coeur de son activité, et sa réputation n’est plus à faire.

Swisslife propose également d’autres produits d’assurance, comme l’assurance habitation, l’assurance auto, la mutuelle santé ou encore l‘assurance emprunteur. Intéressons-nous au contrat d’assurance décès proposé par Swisslife : « Swisslife Prévoyance Salariés ». 

Alors quelle est la définition de l’assurance décès, et surtout a-t-elle un intérêt pour vous ? L’assurance décès est une assurance prévoyance dont le but est d’assurer le versement d’un capital au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) par le contrat lors du décès de l’assuré. Ce type d’assurance vient compléter les prestations de base servies par la Sécurité Sociale pour les salariés, ou le régime de base obligatoire pour les TNS. La souscription des contrats d’assurance décès est principalement motivée par le souhait d’assurer l’avenir des proches laissés derrière soi. Beaucoup de contrats vont plus loin et offrent possibilité d’étendre la couverture de l’assuré au-delà de son seul décès.

Différents types de contrats décès sont ainsi recensés, des plus simples proposants une garantie de base couvrant le décès et la PTIA uniquement, aux plus complets, ajoutant des garanties couvrant l’invalidité et/ou l’incapacité pour une protection plus étendue de l’assuré. En outre, certains contrats distinguent selon que le risque survient du fait d’un accident et/ou d’une maladie (couverture « toutes causes »). Seuls ces derniers sont étudiés ici.

Cette assurance décès n’est pas obligatoire, mais elle protège les bénéficiaires des assurés les plus prudents. Alors faut-il prendre une assurance décès, et est-ce utile pour vous ? Ca n’est pas forcément nécessaire, tout dépend de votre profil et de vos habitudes de vie. Néanmoins, votre famille et vos proches seront toujours mieux protégés avec cette garantie supplémentaire, mais le tout est de savoir laquelle choisir, pour être certain d’être le mieux couvert possible. Nous avons élaboré cette fiche telle un comparateur des assurances décès, en vous donnant le maximum de détails sur celle proposée par Swisslife.

Les garanties de l’assurance décès Swisslife


L’assurance décès, encore appelée « Temporaire décès » assure le décès de l’assuré en prévoyant le versement d’un capital au(x) bénéficiaire(s) désignés. Elle est également susceptible de proposer des garanties complémentaires portant essentiellement sur trois points : le versement d’un capital supplémentaire en cas de décès ou perte totale et irréversible d’autonomie consécutifs à un accident, des prestations d’incapacité temporaire et des prestations d’invalidité permanente.

Vous trouverez ci-dessous un tableau comparatif des garanties qui vous permettra d’y voir plus clair en un coup d’oeil. Cela peut s’avérer utile si vous arbitrez entre deux contrats et hésitez lequel choisir.

ACCESSIBILITE
Limites d’âgeSouscription jusqu’à 62 ans et fin de garantie à 70 ans en cas de Décès
Souscription jusqu’à 62 ans et fin de garantie à 67 ans en cas de PTIA

Souscription jusqu’à 62 ans et fin de garantie à 67 ans en ITT

Souscription jusqu’à 62 ans et fin de garantie à 67 ans en IPT

DECES / PTIA
Montant du capital assuréDe 15 000 € à 300 000 €
Garantie rente éducationOption
Indexation des garanties
Versement sous forme de rente possible
Versement d’une avance sur capital
INCAPACITÉ
Définition ITTSa profession
Franchise mini maladie15 jours
Franchise réduite en cas d’accident ou d’hospitalisation
INVALIDITÉ
Seuil d’invalidité33% (rente)
Évaluation de l’invaliditéProfessionnelle et fonctionnelle
ASSISTANCE
Prestations en cas d’immobilisation ou d’hospitalisation
Prestations pour les enfants
Prestations en cas de décès
LIMITATIONS DE GARANTIES
Délai de carenceOui
Exclusions professionnellesOui
Exclusions sportivesOui
Exclusions de santéAffections psy uniquement

Conditions générales de l’assurance décès Swisslife


Téléchargez les conditions générales de l’assurance décès Swisslife

Elles vous sont fournies lorsque vous souscrivez votre contrat d’assurance. Vous pouvez aussi à tout moment les demander à votre service client, qui vous les enverra par voie postale ou électronique.

Ces conditions générales récapitulent toutes les garanties qui sont proposées par le contrat, ainsi que le détail des options supplémentaires. Vous pourrez trouver par exemple des options de rente d’éducation ou de rente de conjoint temporaire.

Notre avis sur l’assurance garantie décès Swisslife


Notre avis sur le contrat d’assurance décès Swisslife est plutôt réservé. Bien que le panel des garanties complémentaires soit étendu, on regrette le positionnement tarifaire, dans la fourchette haute du marché. Enfin, on aurait aimé que la couverture des affections psychiques ne soit pas limitée à 180 jours.

Le tarif de l’assurance décès Swisslife


Pour vous permettre de mieux évaluer les prix proposés par Swisslife, vous trouverez ci-après un tableau comparatif selon votre âge.

Les garanties que vous obtiendrez seront en fonction du coût que vous êtes prêt à payer, plus ou moins cher. Le calcul de l’assurance décès dépend essentiellement de votre âge à la souscription, et de votre état de santé.

Tarifs annuels
Montant du capital100 000 €
Non-fumeur (40 ans) 271,56 €
Non-fumeur (55 ans)716,80 €

Vous pouvez faire une simulation en ligne sur le site de Swisslife afin d’avoir une première idée du prix. Ce devis est gratuit. Le prix que vous paierez sera directement lié à votre âge et à votre état de santé, mais il dépendra surtout du capital que vous choisissez de garantir. Plus vous souscrivez tard, plus le risque porté par Swisslife sera considéré comme important, et ainsi plus le coût de la prime sera élevé pour vous.

Souscrire à l’assurance décès Swisslife


Nous vous conseillons de souscrire entre 50 et 60 ans. En tous cas, si vous êtes intéressé, ne tardez pas, rares sont les contrats qui acceptent une souscription après 79 ans, la moyenne se situant plutôt autour de 65 ans. Dans tous les cas, plus vous attendez, plus votre prime sera élevée.

Après avoir effectué votre devis en ligne, vous avez la possibilité de souscrire dans l’agence Swisslife la plus proche de chez vous ou au téléphone auprès d’un conseiller Swisslife.

Selon votre âge, il se peut que votre adhésion se fasse sans questionnaire médical ni bilan de santé. Sinon, les formalités médicales suivantes seront nécessaires pour souscrire au contrat d’assurance décès Swisslife.

Pour adhérer à l’assurance décès, il est nécessaire de remplir un questionnaire concernant l’état de santé. Un complément d’information ou des formalités médicales complémentaires peuvent être demandé lors de l’étude du dossier.

Comment faire jouer les garanties de l’assurance décès Swisslife ?


Si vous ou l’un de vos proches êtes détenteur d’un contrat d’assurance décès, et que l’assuré décède, ou se retrouve en situation de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), ou bien, pour certains contrats s’ils le couvrent, en situation d’incapacité temporaire ou d’invalidité permanente, la première étape vers l’indemnisation est évidemment de le faire savoir à la compagnie d’assurance.

En cas de décès


Nous vous invitons à vérifier dans les conditions générales de votre contrat d’assurance temporaire décès. Néanmoins, la plupart du temps, il faudra envoyer les documents suivants à la compagnie d’assurance :

  • copie de la pièce d’identité du ou des bénéficiaires
  • extrait d’acte de décès de l’assuré
  • certificat médical précisant les causes du décès
  • acte de notoriété établissant la dévolution successorale
  • copie complète du livret de famille
  • copie du procès-verbal de police ou de gendarmerie le cas échéant

En cas d’invalidité / perte d’autonomie, selon votre contrat


Il faudra fournir la preuve, à travers des pièces médicales justificatives, de l’état de l’assuré, ainsi qu’une copie du procès-verbal de police ou de gendarmerie s’il y a lieu.

Certains examens médicaux complémentaires peuvent être requis, et l’assuré ne peut les refuser. Tous les d’examens sont la plupart du temps à la charge de l’assureur.

Que faire en cas de litige assuré – assureur sur une situation d’invalidité ?


Si le médecin conseil de la compagnie d’assurance n’est pas d’accord avec le médecin traitant et/ou l’assuré, sur l’évaluation du niveau de d’invalidité de ce dernier, alors il est possible de demander une contre-expertise à un médecin qui figure sur une liste d’experts offerte par Swisslife. Si les parties ne parviennent toujours pas à s’entendre, alors un médecin sera désigné par les juges, et les frais seront dans ce cas répartis de manière équitable entre l’assuré et l’assureur. Notez qu’il y a déjà jurisprudence sur ces points.

Quelles indemnités ?


Une fois que le sinistre et son niveau ont été admis, l’assuré commencera à percevoir du capital, correspondant au montant garanti dans le contrat. Ce montant peut parfois être converti en rente sur demande du bénéficiaire. Ces dernières sont alors le plus souvent trimestrielles.

Assistance


L’assistance n’est pas proposée chez Swisslife.

Résiliation de l’assurance décès Swisslife


Vous avez tout à fait le droit de vouloir résilier votre assurance décès, car c’est un contrat à adhésion facultative. Vous n’êtes pas obligé d’y souscrire, ainsi vous avez bien le droit de vouloir l’arrêter ! De même, vous pouvez vouloir faire un test, et résilier ensuite votre assurance si vous n’en êtes pas satisfait. Le mieux est de vous référer dans un premier temps aux conditions générales de votre contrat.

Modalités de résiliation


Vous trouverez dans tous les cas les modalités de résiliation, en général elle se fait par lettre recommandée avec accusé de réception, et surtout les délais de préavis, qui sont la plupart du temps de 1 à 2 mois avant la date à laquelle vous pouvez résilier (date anniversaire, ou 31 décembre par exemple). Normalement, aucune raison spécifique ne vous sera demandée, mais vérifiez tout de même dans vos conditions générales.

Lettre de résiliation


N’oubliez pas de préciser, dans votre lettre de résiliation, l’opportunité de résiliation que vous souhaitez faire jouer (résiliation annuelle à date anniversaire ou au 31 décembre) ; résiliation pour cause d’un changement de situation (retraite, changement d’activité professionnelle, déménagement…). Enfin, donnez aussi le numéro de votre contrat d’assurance temporaire décès, et la date de souscription initiale.

Contact assurance décès Swisslife


Swisslife met à votre disposition un numéro de téléphone non surtaxé, pour les joindre en semaine au 0 825 317 317. Nous vous conseillons aussi de vous rendre sur un forum si vous n’avez pas le temps de les contacter. Vous trouverez probablement une réponse à vos questions grâce à l’aide d’autres assurés.

Voici leur adresse :

Swiss Life France
86, boulevard Haussmann
75008 Paris

Consultez notre guide sur l’assurance décès
Ce qu’il faut savoir – Tous les contrats comparés – Des conseils d’experts

Guide assurance décès

Avez-vous trouvé cette page intéressante ?
( Total : 0 Moyenne : 0 / 5 )